Registre d'élevage et obligation.

- Divers

Depuis l'arrêté du 5 juin 2000 tenir un registre d'élevage règlementaire est une obligation pour tout détenteur d'équidé qui a la garde ou assure le transport de chevaux. Il s'agit d'une formalité peu contraignante qui répertorie tous les mouvements d'équidés sur une exploitation professionnelle ou amateur et ce quelque soit la fréquence des mouvements, le nombre de sujets concernés ou encore l'importance de l'exploitation. Les centres équestres sont évidemment concernés au premier chef. Sont également visés par cette obligation les élevages, centres d'entraînement de chevaux de courses et de sport et plus largement, toute structure dans laquelle entre et sort un équidé dont la chair peut être consommée par l'homme est soumise à l'obligation de tenir à jour un registre d'élevage.

Question de traçabilité.

Le registre d'élevage permet de recenser les informations sur les équidés. L'I.F.C.E insiste sur "un outil d'enquête. En cas d'épidémie les autorités sanitaires peuvent alors recenser les équidés présents sur un lieu donné et contaminé ainsi que leurs mouvements. En identifiant les chevaux en contact avec l’individu malade des mesures sanitaires peuvent être mises en place afin de limiter la contagion et d’informer les propriétaires et détenteurs sur les mesures et précautions sanitaires appropriées à mettre en œuvre".

Pourquoi?

C'est l'apparition ponctuelle ou récurrente de foyers de maladies infectieuses (rhinopneumonie..) et les inquiétudes qui y sont associées qui ont incité au principe de précaution. Une meilleure traçabilité sur la provenance de viande de cheval à l'occasion de scandales sanitaires a également incité à augmenter le niveau de vigilance sanitaire et à réactiver des dispositifs d'alertes. Il était nécessaire de formaliser davantage la traçabilité des animaux.

Le document

Véritable fiche d'encadrement zootechnique, médical et sanitaire le registre d'élevage doit notamment faire apparaître les caractéristiques du lieu de détention des animaux (plan d'exploitation schématique) et les informations sur les animaux eux mêmes (N° SIRE...), leurs mouvements, les interventions et soins courants, les dates de contrôle du registre. Il doit être tenu à jour.

Se mettre en règle.

Des contrôles sur les obligations du détenteur d’équidés sont mis en place pour une sécurité sanitaire accrue. Pensez à vous mettre en règle. Des résultats d'analyses sur les animaux et denrées doivent pouvoir être fournies aux autorités tout comme des ordonnances ou des factures, bons de livraison de médicaments.... Le non respect de ces obligations sanitaires peut entraîner des sanctions de 450 à 1500 €.

Gynebase a développé l'outil approprié

Le gestionnaire de tâches Gynebase est un logiciel opérationnel conçu pour vous faciliter la bonne tenue des démarches administratives. Le détail des fonctionnalités de Gynebase a été développé par Equideclic qui connaît l'environnement de la filière équine. Equideclic répond ainsi à l'évolution constante des exigences réglementaires auxquelles sont soumis les professionnels.